Parler de votre projet : bonne ou mauvaise idée ?


Parler de votre projet : bonne ou mauvaise idée ?


Vous avez votre idée de projet, un début d’idée ou bien vous avez déjà pensé à tous les détails ? Vous estimez qu’il est désormais temps d’en parler autour de vous ou au contraire vous souhaitez garder le secret ? 

Nous avons tendance au début à vouloir garder notre idée pour nous. En pensant comme ça, vous commettez une erreur de stratégie avant même d’avoir lancé votre entreprise. Nous allons voir les différentes pensées qui peuvent traverser l’esprit d'un entrepreneur lorsque il commence à avoir une idée de création d'entreprise.


« Je ne veux pas qu’on me pique mon idée »


Prenez conscience que votre idée ne représente qu’un pourcentage infime de l’ensemble de votre projet. Ce qui compte c’est la manière dont vous allez le mener à bien. Si vous observez bien autour de vous, des idées tout le monde en a, tout le temps ! Mais quand vous regardez d’encore plus près : 

Combien d’entre eux les concrétisent 


Une idée c’est quelque chose qui provient d’un cheminement profond, voler l’idée de quelqu’un sans connaître les éléments qui vous ont poussé à la faire émerger revient à planter un bouquet de fleurs en terre sans qu’elles aient de racines.

Faites donc taire cette angoisse et lancez-vous. Parlez-en au maximum de personnes autour de vous, des jeunes, des moins jeunes, des entrepreneurs, des salariés etc. 

Cela va vous permettre de commencer à cibler vos clients et avoir une vision externe de votre projet. Vous commencez également à faire la promotion de votre projet et cela vous pousse à vous confronter aux questions des personnes qui vous entourent. Ces questions peuvent vous amener à repenser certains points qui ne sont encore pas très clairs.

En tant qu'entrepreneur il est important de prendre conscience qu'en général les gens ne vous veulent pas de mal.

 

 « J’ai peur des critiques » 

 

Avoir peur d’être critiqué ou même moqué est tout simplement humain. Ces idées viennent couvrir une peur plus profonde de l’échec. 

Il faut que vous arriviez à faire le tri entre : les critiques qui sont constructives et bienveillantes et les autres. C’est un tri difficile à faire au début car nous sommes en pleine phase de doute

 Mais à force le temps réalise une bonne partie du tri. 

Vous devez penser à vous affirmer auprès des personnes à qui vous n’avez pas demandé leur avis ou qui sont trop envahissantes : « Merci de t’intéresser à mon projet, je garde en mémoire ce que tu me dis mais pour le moment je dois encore réfléchir. »

Comme dit précédemment une question ou une critique peut également vous amener à repenser une partie de votre projet. Ou bien au contraire cela peut vous conforter dans l’idée que vous faites bonne route. 

 

 « Je veux en parler uniquement lorsque je serai sûr que ça va marcher »

 

Cette idée vous a certainement déjà traversé l’esprit, seulement vous devez garder en mémoire que vous ne serez jamais sûrs de réussir. Entreprendre c’est avoir sans cesse des doutes. Que vous en soyez aux prémices de votre projet ou bien que vous ayez déjà récolté des fonds pour le lancement d’un nouveau produit vous ne savez pas de quoi demain sera fait. 

Il est important de vous sentir entouré à chaque étape de votre projet : 

  • votre famille
  • un cercle d’entrepreneurs
  • des amis
  • un conseiller en affaires
  • des formateurs etc. 

Il est impossible de connaître tout sur tout et vous aurez sans arrêt besoin d’être conseillé ou aiguillé par des personnes extérieures à votre entreprise. En prenant parfois du recul sur certaines situations on avance bien plus vite qu’en s’obstinant à vouloir tout résoudre seul !


Que vous soyez dans n’importe laquelle de ses situations sachez que parler de votre projet ne peut que vous aider dans son avancement. Il faut simplement être préparé aux différentes réactions auxquelles vous allez faire face. Il est important de savoir « faire le tri » dans ce qui vous est dit. 

Ne vous laissez pas envahir par tout ce que votre entourage va vous dire. En général tous les conseils donnés partent d’une bonne intention mais vous pouvez vite vous sentir submergés. 

 Il est important de réussir à vous affirmer tout en gardant une oreille attentive à certaines remarques qui peuvent être bonnes. 

Votre idée est alignée à vos envies profondes, elle ne correspondra donc pas à tout le monde. Suivant le domaine dans lequel vous allez exercer pensez bien que les personnes en face de vous n’ont pas les mêmes connaissances que vous qui maîtrisez votre sujet jusqu’au bout des doigts. 


Pour résumer : 

1) On peut vous piquer votre idée mais pas votre personnalité ni ce qui vous a mené à avoir cette idée. Personne ne peut vous voler votre histoire. 

2) On croit en soi ! On ne s'arrête pas sur n'importe quelle personne qui vient critiquer notre projet. On y croit et on garde uniquement les critiques constructives. 

3) On ne peut pas être surs à l'avance que notre projet va marcher alors on s'entoure au maximum des bonnes personnes !





Cécile - La parenthèse des pros 2 juin 2023
Partager cette publication
Se connecter pour laisser un commentaire.
Créer son entreprise : Par où commencer ?